L’Assemblée nationale vote la baisse de la CSG pour 550.000 retraités modestes

Le 27 octobre dernier, nous avons voté un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale permettant la baisse de Contribution Sociale Généralisée (CSG) en faveur des familles de retraités modestes.

Cet amendement cosigné par une centaine de mes collègues de la majorité permettra à 290.000 retraités de bénéficier du taux nul de CSG, soit une baisse moyenne du prélèvement d’environ 552 euros.

260.000 familles bénéficieront en plus du taux réduit de CSG, soit, pour elles, une baisse moyenne de 461 euros.

En tout, ce sont 550.000 retraités modestes qui sont concernés par ces mesures de justice sociale.

Après la revalorisation du minimum vieillesse et une prime exceptionnelle l’année passée, après la loi sur les retraites de 2013 qui a permis à celles et ceux ayant commencé à travailler tôt de partir en retraite à 60 ans, le Gouvernement et la majorité parlementaire poursuivent leur action pour de redonner du pouvoir d’achat aux Français modestes et de la classe moyenne.